Darty parle de notre purificateur d’air connecté Smartblooow !

Notre purificateur d’air connecté Smartblooow, également en vente sur la boutique en ligne de Darty, a été testé grâce à un mesureur de qualité de l’air intérieur !

Elodie qui est « constamment à la recherche d’astuces écolos » a testé nos purificateurs d’air connecté Smartblooow pour la boutique en ligne Darty. Elle a testé nos purificateurs d’air grâce à un mesureur de qualité de l’air intérieur : Quaelis 20 d’Orium.

Voici ce qu’elle en pense :

TESTÉ POUR VOUS >

SmartBlooow et Orium : surveillez et purifiez l’air de votre intérieur

Odeurs, fumées, pollens… De nombreux polluants sont présents dans l’air que nous respirons chez nous. Vous vous demandez comment y remédier ? Le SmartBlooow peut être une solution ! Ce purificateur d’air connecté et écologique, qui a décroché la Médaille d’Or au Concours Lépine 2019, lutte contre les Composés Organiques Volatils. Je l’ai testé et vous donne mon avis.

Un purificateur d’air connecté et éco-responsable  

Le SmartBlooow est un appareil esthétique, léger et peu encombrant. Il tient facilement sur une étagère ou sur un coin de bureau. Le purificateur est composé d’un socle connecté fabriqué avec des matériaux recyclables et d’un filtre Blooow, un système breveté. Il prend la forme d’un petit coussin en laine, disponible en 7 couleurs, dans lequel se trouvent deux agents dépolluants actifs : le charbon et l’acétoacétamide. Le premier permet de retirer les odeurs et la fumée de votre maison et le second lutte contre le formaldéhyde, le principal polluant chimique de l’air intérieur. Le filtre Blooow dispose d’une durée de vie de 15 000 heures. De quoi assainir l’air de votre maison un bon moment !

Pour purifier l’air de votre intérieur avec le SmartBlooow, vous avez le choix entre deux modes :

  • Mode Eco : Il permet de capturer les polluants et d’assainir la pièce de manière silencieuse.
  • Mode Boost : Il agit en cas de pic de pollution pour enlever les odeurs de cigarettes ou de fumée lorsque vous venez de faire la cuisine par exemple.

SmartBlooow : comment ça marche ?

Lorsque j’ai utilisé le SmartBlooow la première fois, j’ai été assez surprise car l’appareil ne dispose pas de boutons pour l’allumer ou l’éteindre. En réalité, pour le faire fonctionner, il faut le brancher à une prise puis l’incliner sur le côté. Des lumières bleues clignotent alors pendant quelques secondes et un bruit de ventilateur se fait entendre. Par la suite, pour choisir le mode de ventilation, il suffit de basculer l’appareil une fois pour le mode Éco et deux fois pour le Boost.

Une application sur Android pour contrôler le SmartBlooow

L’application SmartBlooow permet de voir la durée restante du filtre.

Vous pouvez contrôler le purificateur manuellement ou via l’application Android. Attention toutefois, il faut que votre smartphone soit compatible NFC pour qu’il puisse reconnaître le SmartBlooow. Il s’agit d’une technologie qui permet de transférer des données entre deux appareils, de la même manière que le Bluetooth. Pour savoir si votre smartphone possède le NFC, allez dans les paramètres puis cliquez sur « Plus » dans la section « Sans fil et réseaux ».

Personnellement, j’ai utilisé l’application SmartBlooow sur un Huawei PSmart. Après quelques essais, j’ai réussi à accéder à l’application. Cette dernière a une interface simple et permet de :

  • Connaître la durée restante du filtre
  • Définir une durée de fonctionnement (entre 30 min et 5 h)
  • Gérer la puissance de ventilation
  • Régler l’intensité lumineuse de la LED

Une tendance de la qualité de l’air intérieur grâce à l’appareil Quaelis 20 d’Orium

Pour juger l’efficacité du purificateur de manière concrète, j’ai utilisé le mesureur Quaelis 20 d’Orium, un appareil qui permet de mesurer en continu et en temps réel la qualité de l’air. Il évalue le niveau de CO2 et de Composés Organiques Volatils (COV) et l’équivalent en CO2 de la pièce. Dans un premier temps, j’ai donc installé l’appareil pour analyser la qualité de l’air de ma pièce de 12 m², sans le SmartBlooow. Le mesureur affichait 2,540 mg/m3 de VOC (composés organiques volatils). Traduction : la qualité de l’air était mauvaise. Par la suite, j’ai allumé le SmartBlooow pendant une heure et résultat : le mesureur Quaelis 20 d’Orium affichait cette fois-ci 0,615 mg/m3 de VOC. Selon le mesureur, c’était une très bonne qualité d’air ! Sachez que le taux de Composés Organiques Volatils permet d’analyser le niveau de pollution générale de la pièce, il s’agit donc d’une bonne indication. 

Envie de mesurer la qualité d’air de votre intérieur ? Le mesureur Quaelis 20 d’Orium est l’appareil idéal ! Un premier équipement très utile pour surveiller de manière pédagogique la qualité de votre air intérieur et agir en conséquence. Grâce à son petit format, vous pouvez l’installer n’importe où chez vous. Il suffit de le brancher à une prise électrique.

La pollution n’est pas visible dans les intérieurs et les sources de pollution sont nombreuses (tapis, meubles, peintures, produits ménagers, etc). Il est donc important de mesurer et surveiller la qualité de l’air pour entreprendre des actions rapidement.

Le mesureur Quaelis 20 d’Orium permet à lui seul d’analyser le taux des deux sources principales de polluants : le dioxyde de carbone (CO2) et les Composés Organiques Volatils (VOC) et l’équivalent en CO2 de la pièce afin d’agir en conséquence (aération, purification, etc).

Un smiley indique la qualité de l’air selon cinq niveaux (très bon, bon, neutre, mauvais, très mauvais). Ces indications servent de recommandation pour l’aération de la pièce. Par ailleurs, l’appareil indique la température de votre intérieur et le taux d’humidité.

Moniteur d’air

À qui le recommander ?

Je pense que le SmartBlooow a une utilité pour celles et ceux qui habitent dans des studios ou petits appartements en ville. Pour respirer un air plus sain, il est évidemment recommandé d’ouvrir la fenêtre mais lorsqu’on habite dans une grande ville, l’air extérieur peut être assez pollué. Par ailleurs, il n’est pas très agréable d’avoir des courants d’air en hiver lorsqu’il fait froid. Le SmartBlooow peut être ainsi d’une grande aide pour purifier son intérieur.

Retrouvez l’intégralité de l’article en cliquant ici.